ACTIONS : temps fort de mobilisation le 4 avril (grève, rassemblements, manifestations…)

extrait du texte action voté par le Conseil National du SNUEP-FSU le 29 mars 2019 :

ACTIONS

Retraite 

Le SNUEP-FSU engagera une campagne d’informations et d’actions sur le projet de réforme des retraites, pour rendre visible ses revendications (départ à taux plein à 60 ans, 37,5 annuités, 6 derniers mois de traitement) et obtenir l’abandon du projet du gouvernement.

Retraité·es 

Après plusieurs journées de mobilisations massives à l’appel du groupe des 9 et leur présence forte sur les rond-points et dans les cortèges, le gouvernement a dû renoncer à la hausse de la CSG pour 4 millions de retraité·es.

Le SNUEP-FSU appelle à soutenir la manifestation des retraité·es à l’appel du groupe des 9 (CGT – FO – CGC – CFTC – FSU – FGR – Solidaires – UNRPA – LSR) le 11 avril.

Pour la liberté de manifester

Le SNUEP-FSU appelle à se mobiliser le 13 avril 2019 en participant aux actions organisées dans le cadre de l’appel Pour la liberté de manifester.

Formation des enseignant·es

Le SNUEP-FSU continuera de dénoncer la réforme de la formation des enseignant·es qui ne répond en rien au besoin de démocratisation scolaire et d’attractivité du métier.

Réformes et loi Blanquer

La loi sur l’école de la confiance, les restrictions budgétaires actées, comme les réformes engagées dans les lycées, sont fortement dénoncées par les personnels déjà engagés depuis plusieurs mois dans des actions et des mobilisations locales. Après les lycées professionnels, les lycéen·nes en décembre, les mobilisations des enseignant·es sur les réseaux sociaux, les mobilisations dans l’Éducation vont en s’amplifiant.

Le SNUEP-FSU soutient toutes les initiatives locales et appelle à les développer. Le SNUEP-FSU poursuit son combat contre la réforme de la voie professionnelle. Il continuera à diffuser ses analyses, outils d’informations et contre-propositions auprès des personnels pour construire avec elles et eux et dans l’unité la plus large les mobilisations.

Le SNUEP-FSU s’engage aussi dans une campagne d’opinion plus large en organisant et en participant, en intersyndicale et avec le collectif « ne touche pas à mon LP » à des débats au Sénat le 6 avril.

Le SNUEP-FSU appelle les collègues à se mobiliser massivement le 30 mars pour dénoncer les suppressions de postes, la loi et les réformes Blanquer. Pour donner des perspectives à cette journée, SNUEP-SNES-SNEP et SNUIPP- FSU, CGT Education, FO et Sud Éducation appellent à un temps fort de mobilisation le 4 avril (grève, rassemblements, manifestations…). Ils appellent à s’inscrire dans les actions locales sous toutes leurs formes pendant la période du 6 avril au 6 mai.

Le SNUEP-FSU appelle à la construction d’une manifestation unitaire nationale à Paris lors du passage de la loi au Sénat.

Fonction publique

Avec la FSU et ses syndicats nationaux, le SNUEP-FSU continuera de dénoncer les dangers du projet de loi. Il diffusera l’ensemble des outils militant·es à destination des personnels et des usager·es. Face à cette destruction organisée des services publics, des missions et des statuts des personnels, le SNUEP-FSU appelle les personnels à se mobiliser et se mettre en grève le 9 mai à l’appel des syndicats de fonctionnaires CGT, Unsa, FSU, Solidaires, FA-FP, CFE-CGC et CFTC.

Le SNUEP-FSU participera aux états généraux de la Fonction publique le 12 juin prochain (meeting FSU à Paris avec déclinaison possible dans les régions).

Interpro

Dans le contexte d’attaque généralisée contre les salarié·es, les chômeurs et chômeuses, les retraité·es, le SNUEP-FSU appelle à un 1er mai unitaire où l’éducation et la Fonction publique seront visibles. Il estime nécessaire une perspective ambitieuse de mobilisation interprofessionnelle dans le cadre le plus unitaire possible.